Comme elle l’a fait en 2010 avec P&D, la Direction tente à travers PULSE d’imposer à ses cadres un nouveau système d’évaluation alors qu’un système similaire pour les Cadres Sup a récemment été refusé par les organisations syndicales au niveau européen.

Faudra-t-il à nouveau un recours judiciaire de la CGT pour faire reculer la Direction ?

En deux mots, le nouveau système d’évaluation en préparation c’est :

  • des objectifs collectifs : oui mais, on mesure en réalité la contribution individuelle de chacun
  • la rédaction de feedbacks tout au long de l’année : vos collègues vous jugeront – on vous demandera de juger vos collègues ! nous vous laissons imaginer les dérives d’un tel système et les délations possibles
  • l’auto-évaluation et l’incitation à s’auto-dénigrer qui va avec ….
  • enfin, la phase obscure de calibration reste en place et n’améliore donc en rien la transparence du système

Ce système est nocif car il présente un réel risque de dégradation de la santé au travail des salariés.

La CGT est donc profondément contre l’instauration d’un tel système et en appelle à la responsabilité de toutes les organisations syndicales à le rejeter.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *